Comment échapper à la société de consommation ?

0
Sponsorisé

Vendre à tout prix, nous inciter à acheter, nous faire mordre à l’hameçon… nous les consommateurs nous l’avons tous remarqué. C’est l’objectif des commerçants et des grands distributeurs. Les méthodes de vente sont de plus en plus redoutables. Nos sens sont flattés et manipulés. Certaines musiques par exemple, incitent plus que d’autre à l’achat. Des emballages attrayants peuvent susciter des émotions et nous poussent à acheter d’une manière impulsive. Des parfums sont spécifiquement conçus pour transformer nos désirs en besoins. Tout cela nous empêche d’échapper à la société de consommation.

Un jeu de stratégies

Nous sommes submergés par un flot publicitaire où tout est fait pour nous porter à consommer le maximum sans nous rendre compte. Prix psychologiques (finissant par 9 : 1,99 €), illusion optique (le prix de l’article le moins cher écrit en gros caractères gras et le fameux « à partir de » qui est à peine perceptible), allégations trompeuses, slogans mensongers sont mis au points afin de mettre le client en condition d’achat, changer sa perception et influencer son comportement.   

Les pistes à suivre pour échapper à la société de consommation

Nous vous suggérons les pistes à suivre pour ne pas vous laissez piéger et réussir ainsi votre vie face à la société de consommation :    

Repérez les techniques de séduction

Repérer les techniques de séduction des commerçants et des grands distributeurs implique de se rappeler que le contact physique avec les clients n’est pas toujours anodin, la disposition des marchandises n’est pas le fruit du hasard, le plan pour se repérer dans un grand magasin n’est pas toujours innocent.

Décortiquez les messages publicitaires

Que ce soit sur l’écran ou sur les papiers glacés des magazines, vous remarquez qu’il s’agit d’un couple heureux, une famille à l’aise, des filles blondes ou des hommes sexys. Mais le fait d’acheter le parfum X ou le canapé Y rendra-t-il votre famille aussi relaxée que sur l’image ? procureriez-vous le même sentiment de la femme faisant signifier sur la photo que l’achat d’une chemise garantit la satisfaction ? les fameuses gouttelettes sur les salades qui donnent l’impression de fraîcheur, la mousse à raser pour la crème chantilly, la laque à cheveux pour donner brillance au fruit sont des exemples à méditer.   

Concentrez-vous sur le type de discours véhiculé

Les contournements langagiers sont légion dans les campagnes publicitaires. Prenez l’exemple des constructeurs automobiles qui attellent toujours la marque d’une voiture au mot « sécurité », comme si la solution aux problèmes de la sécurité routière reste tributaire de l’achat d’un nouveau modèle de voiture ! Lequel modèle est présenté comme le résultat des recherches dont le but est «d’étudier les conditions optimales pour amorcer le choc, prévenir la collision… ».    

Sponsorisé

Échapper à la société de consommation en Déjouant la tactique du « moins cher »

Essayez de déjouer la tactique de l’apparente guerre du « moins cher » et les stratégies de promotion industrielle. Nous avons tous été leurrés par les fausses ristournes : des « soldes » qui affichent en réalité le même prix de vente qu’avant le lancement, des prix de référence revus à la hausse pour afficher un pourcentage de promo attrayant, ou encore des réductions à ne pas rater, soi-disant limitées dans le temps, mais qui se renouvellent en réalité toute l’année…

Analysez la nature de nos besoins: Clef de voûte pour échapper à la société de consommation

Rappelez-vous que la majorité de nos besoins sont artificiellement crées, posez-vous des limites, identifiez et évaluez vos besoins et traquez le gaspillage. Nous n’allons quand même pas cesser de nous offrir ce qui nous procure de la joie. Mais, nous pouvons le faire avec discernement. Avant d’acheter un manteau exposé dans une vitrine, posez-vous la question suivante : est-ce vous qui désirez cet objet ou le voulez-vous uniquement parce qu’il est tendance de l’hiver 2019-2020 ? si tel est le cas, c’est-à-dire si vous êtes obsédés par le paraître, vous succombez donc facilement à la tentation que fait subir la société de consommation, soyez sûr que cet objet vous lassera rapidement. Pour le bonheur du vendeur, vous allez certainement acheter bien vite un autre manteau.  

Ayons donc un esprit critique face aux traquenards tendus par la société de consommation, nous devons prendre conscience également des enjeux de la planète. Prenons l’habitude de réparer nos vêtements, encourageons les entreprises qui proposent de les recycler afin d’échapper à la société de consommation. Car, si nous continuons à consommer comme aujourd’hui nous allons droit dans le mur.   

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici