Les 5 Règles D’or Pour Stopper Votre Stress Quotidien

0
comment mieux vivre avec le stress
Sponsorisé

Problèmes domestiques ou familiaux, conflits sur le lieu de travail, soucis financiers, déceptions amoureuses, détérioration de la santé…chacun a son lot de stress quotidien.  Difficile, en effet, d’échapper à ce dérèglement qui semblait menacer l’humanité. Cependant si on l’accuse de nombreux maux, le stress peut être bénéfique. Il convient simplement de distinguer celui qui nous dope de celui qui nous nuit.

L’organisme réagit au stress par des décharges d’hormones dans le sang. C’est ce qu’on appelle des « poussées d’adrénaline ». Ces hormones libèrent du sucre et mobilisent les réserves musculaires. A petites doses, cela crée une source d’énergie qui maintient en état d’éveil et dynamise sans faire souffrir l’organisme : on réagit plus vite et on mémorise beaucoup plus facilement.

« Un » stress, plusieurs réactions

On n’a pas tous la même réaction face au stress. Tout dépend de notre caractère. Pour les uns, c’est une occasion de se surpasser, pour d’autres, c’est une attaque qui les laisse anéantis. Certains peuvent surmonter les petits stress relevant du banal quotidien mais s’effondrer face à celui qui surgit soudainement ou qui est considéré beaucoup plus important, d’autres possèdent une aptitude innée ou acquise à composer avec les multiples facettes de la réalité, ils arrivent facilement à se construire après des expériences traumatisantes. Ceux-ci développent une réaction émotionnelle, certes, intense mais brève, où toute possibilité de sa prolongation est exclue (cauchemars, ruminations mentales, maladies physiques ou psychologiques).

Les stress, véritable poison pour l’organisme

Une succession de petits stress permet de mieux résister en cas d’un niveau élevé de stress. En revanche, subit à trop fortes doses, le stress bénéfique devient vite un stress poison. A force de s’accumuler, l’énergie salutaire de départ se transforme en un « trop plein », qui libère des toxines dans le sang et favorise ainsi, selon les cas, agitation, difficulté de concentration, boulimie, migraines, troubles du sommeil, consommation abusive de drogues ou d’alcool, anxiété. Le stress se manifeste généralement par une fatigue inhabituelle, qui apparaît dès le matin malgré le repos de la nuit. Cette fatigue, trompée dans la journée par l’absorption d’excitants, a tendance à disparaitre le soir. A force, le stress devient responsable de troubles du sommeil, de maux d’estomac, de chute de cheveux, voire de dépressions nerveuses.

Ce que disent les spécialistes à propos du stress:

Les médecins spécialistes en la matière recensent les différents organes qui en pâtissent :

  1. Le cœur : spasmes artériels avec augmentation de la probabilité d’avoir une crise cardiaque.
  2. Le système immunitaire : réduction des défenses immunitaires, donc exposition accrue au risque d’infections.
  3. Cerveau : manifestation des troubles mentaux, déclenchement des crises d’épilepsie, des crises névrotiques.
  4. L’appareil digestif : l’apparition ou aggravation des cas d’ulcère ou d’inflammation du côlon.  
  5. Les poumons : provocation des crises d’asthme.
  6. Les muscles : apparition des crampes musculaires (l’exemple le plus spectaculaire est celui de la raideur de la nuque) 
  7. Les cheveux : possibilité de calvitie appelée calvitie de stress.

Que faire quand on est soumis au stress ?

Puisque la barrière entre stress bénéfique et stress délétère varie d’une personne à l’autre, nous devons connaitre nos propres limites afin d’apprendre à mieux vivre avec. Pour faire le tour de la question nous avons conçu pour vous la ligne de conduite à suivre pour retrouver la zen attitude face au stress.

1)     Reconnaître la ou les sources de votre stress 

Si vous n’êtes pas sûr de la cause de votre stress, tenez un journal et notez les épisodes de stress pendant deux à quatre semaines. Puis examinez-le pour repérer les facteurs déclencheurs.

Les éléments à inclure doivent porter sur :

  • La date, l’heure et le lieu d’un épisode stressant ;
  • Ce que vous faisiez à ce moment ;
  • Avec qui vous étiez ;
  • Comment vous avez réagi émotionnellement ;
  • Ce que vous  pensiez ;
  • Ce que vous avez fait ;
  • Comment vous vous sentiez physiquement ;
  • Un indice de stress (0-10 où 10 est le niveau le plus élevé de stress que vous puissiez ressentir).

Vous pouvez utiliser le journal pour:

  • Déterminer ce qui déclenche votre stress ;
  • Comprendre comment vous agissez sous pression ;
  • Développer de meilleurs mécanismes d’adaptation ;
Sponsorisé

2)     Faire de l’exercice

Lorsque vous êtes stressé, la dernière chose que vous avez probablement envie de faire est de vous lever tôt pour faire de l’exercice. Pourtant, l’activité physique est un excellent moyen pour éliminer les toxines, oxygéner les cellules et assurer un meilleur drainage du sang. Elle dope la sécrétion d’endorphines qui vous font sentir à l’aise et qui peuvent également vous distraire de vos soucis quotidiens.

Il n’est pas nécessaire d’être un athlète ou de passer des heures au gymnase pour en profiter. Pour être bénéfique, l’exercice doit s’ajuster à vos capacités physiques, au rythme de vie et aux envies. Si vous aimez vous « défoncer », choisissez un sport tonique comme le jogging ou le tennis. Mais si vous n’êtes pas un acharné de la remise en forme, inutile de contrarier la nature : plutôt que de réaliser des performances, préférez la régularité (30 minutes de marche par jour). La première étape consiste à vous lever et à bouger.

Comment intégrer l’exercice à mon horaire quotidien?

  • Mettez de la musique et dansez ;
  • Emmenez votre chien en promenade ;
  • Marchez ou faites du vélo;
  • Utilisez les escaliers à la maison ou au travail plutôt que d’un ascenseur ;
  • Garez votre voiture à l’endroit le plus éloigné de chez toi  et parcourez le reste du chemin ;
  • Rejoignez un partenaire ou un groupe  qui pratique assidument le sport et encouragez-vous les uns les autres pendant que vous vous entraînez.

3)     Retrouver une sensation de bien-être

Le trop-plein de l’énergie éliminé, il faut retrouver son équilibre et son calme intérieur. La relaxation est alors l’arme majeure et s’obtient par des exercices simples et progressifs, basés sur le relâchement musculaire et sur la respiration. Ses bienfaits ont été scientifiquement prouvés : le cœur bat moins vite, la respiration est plus calme, la chaleur du corps augmente. Ceci explique qu’une fois détendu, on éprouve une sensation de bien-être et de repos qui aide à devenir moins vulnérable aux situations de stress.

Il existe un choix de méthodes, comme le yoga ou les gymnastiques douces. Les massages et l’hydrothérapie (bains sous pression, saunas) sont aussi d’excellents décontractants.

Une meilleure hygiène de vie permet également, d’une façon générale, de renforcer les défenses naturelles de l’organisme.

Une alimentation équilibrée et un sommeil réparateur sont donc indispensables. C’est pourquoi, en cas de stress trop intense, source d’insomnies, une cure de magnésium est conseillée. Ce précieux minéral a en effet sur les cellules nerveuses un rôle anxiolytique et facilite le sevrage des somnifères.

4)     Prendre sa vie en main

  • Apprenez à dire «non». Connaissez vos limites et respectez-les. Apprenez à ajuster vos espérances à vos possibilités, et n’abusez pas trop de vos compétences.  Que ce soit dans votre vie personnelle ou professionnelle, endurer plus que ce que vous pouvez supporter est une recette infaillible pour le stress.
  • Évitez les personnes qui vous agacent. Si une personne vous irrite régulièrement, il est préférable de limiter le temps que vous passez avec elle ou l’éviter carrément. 
  • Exercez un contrôle sur votre environnement. Si les journaux vous ennuient désabonnez-vous de ce type de publication, éteignez la télévision ou choisissez les émissions propres à égayer. Si la circulation vous rend tendu, optez pour un autre parcours, plus long soit-il, mais moins fréquenté. Si aller au marché ou régler ses factures est pour vous une corvée désagréable, choisissez l’option en ligne.
  • Analysez votre emploi du temps, vos responsabilités et vos tâches quotidiennes. Si la liste des « choses à faire » est longue, réduisez-la au minimum afin de trouver du temps pour soi, pour les amis et la famille.   

5)     Interagir convenablement avec les autres

Si vous ne pouvez pas éviter une situation stressante, essayez de la gérer raisonnablement. Cela implique souvent de changer la façon dont vous vous comporter avec les autres.

Il est donc utile :

·         D’exprimer vos sentiments au lieu de les garder pour vous. Si quelque chose ou quelqu’un vous dérange, soyez plus ferme et communiquez vos préoccupations de manière ouverte et respectueuse. Si vous n’exprimez pas vos sentiments, le ressentiment s’accumulera et le stress augmentera.

·         De passer du temps de qualité avec ceux et celles qui vous fait sentir en sécurité. Vous pouvez également compter sur votre amie intime pour vous aider à vous débarrasser de vos soucis au lieu de vous vous efforcez, comme toujours, de paraître sous un jour nouveau. C’est un moyen efficace pour soulager le stress. En plus les personnes qui se soucient de vous seront flattées de votre confiance en elles. Cela ne fera que renforcer votre lien.

·         D’être prêt à faire des compromis. Lorsque vous demandez à quelqu’un de changer de comportement, soyez disposé à faire de même. Si vous êtes prêts à examiner scrupuleusement nombreux d’incidences quotidiennes, vous aurez de bonnes chances de trouver un juste milieu qui profite à tous.

·         D’apprendre à pardonner. Acceptez que nous sommes des êtres nécessairement imparfaits. Mettez un terme à vos colères et vos ressentiments. Libérez-vous de l’énergie négative en pardonnant et en passant à autre chose.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici